Advertising Console

    Les clichés selon Vikash Dhorasoo

    Reposter
    Click-Clap

    par Click-Clap

    41
    3 577 vues
    « Le cliché du footballeur trop payé et stupide est une représentation populiste des footballeurs. C’est dégueulasse de les représenter comme çà, parce qu’un footballeur est payé par rapport à son talent, et par rapport au système dans lequel il est. »
    Vikash Dhorasoo

    Vikash Dhorasso fut un trublion du football moderne sur comme en dehors du terrain. Né en 1973, et formé au Havre son club de cœur, il est en 1998 repéré par Lyon. Petit, presque frêle, Dhorasoo n’a absolu pas le profil du joueur moderne musclé et hyper physique. Malgré tout, il se fait une place et devient rapidement une des sensations du championnat français. Il s’ouvre les portes de l’équipe de France à partir de 2004 et jusqu’ à la coupe du monde de 2006. Le grand Zidane marque pour l’occasion son retour en sélection, Vikash Dhorasoo est relégué sur le banc pendant quasiment toute la durée de la compétition. Il exprimera cette frustration dans un film documentaire polémique réalisé par Fred Poulet, The Substitute.
    A contre-courant, ce père de famille devient en 2005 parrain du Paris Football Gay.
    Depuis la fin de sa carrière, ce passionné de poker est devenu chroniqueur de Laurent Ruquier dans l’émission On va s’gêner, mais aussi pour l’émission 100% Foot sur M6. Vikash Dhorasoo signe également des articles pour le magazine So Foot.
    Plus récemment, il a crée avec quelques amis le collectif Tatane « pour un football durable et joyeux ». L’idée est de défendre une autre vision du « foot business » qui aujourd’hui est devenu la règle.