Advertising Console

    G20 Cannes J-3 by night

    Repost
    Jean-François VICTOR

    par Jean-François VICTOR

    5
    182 vues
    Plus de 12.000 policiers et gendarmes sont attendus sur la Croisette.

    Outre 1.600 fonctionnaires de la sécurité publique en tenue chargés de protéger riverains et commerces, la police va dépêcher 3.500 CRS en force d'appui. Ces spécialistes du maintien de l'ordre ont déployé des motocyclistes, des montagnards ainsi que des nageurs sauveteurs pour surveiller les rives de la Méditerranée. À la pointe du bouclier, les policiers et gendarmes d'élite issus du Raid ou encore du GIGN, soit plus d'un millier d'hommes en théorie, sont prêts à faire face à une «crise d'une ampleur exceptionnelle» pouvant prendre la forme d'une prise d'otages massive, d'une entreprise terroriste aérienne (Pirate-Air) ou maritime (Pirate-Mer).

    Côté gendarmes, la mobilisation sera elle aussi maximale. «Nous allons déployer 4.200 militaires, dont l'ensemble du groupement départemental des Alpes-Maritimes en charge de la détection de toute action subversive commise par des opposants et environ quelque 80 cavaliers de la Garde concentrés notamment dans le massif de l'Estérel…», détaille un officier.

    Les escadrons de gendarmerie, disposant pour l'occasion de véhicules blindés pour assurer «le contrôle, le filtrage et la gestion de la foule», sont appuyés par des hélicoptères et plus d'un millier de pompiers secouristes de la sécurité civile.