«Biutiful», j'y vais

Découvrir le nouveau player
Lefigaro.fr
1,6K
12 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Dans ce mélodrame centré sur les derniers jours d'un petit escroc et père de famille barcelonais atteint du cancer de la prostate, le cinéaste mexicain Gonzalez Inarritu installe d'emblée une atmosphère rude et onirique, selon Olivier Delcroix, journaliste au service Culture du Figaro. 

0 commentaire