Le Premier ministre a mis en avant le bilan de la France dans le plan de sauvetage de la zone euro.

LCP
1,5K
54 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
"Il faut se mettre d'accord à 27, il faut se mettre d'accord à 17 c'est compliqué", tonne François Fillon dans l'hémicycle en évoquant la crise de l'Europe et le sommet organisé mercredi. Le Premier ministre est longuement revenu sur la gestion par la France de la crise des dettes souveraines et a lancé un défi à l'ensemble des députés : trouver un seul exemple de proposition pour sauver l'euro qui n'émane pas de la France… Défi lancé !

0 commentaire