Advertising Console

    Après la crise, Las Vegas compte ses casinos morts-nés

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4K
    584 vues
    Ce devait être la tour la plus haute de Las Vegas : le Fontainebleau, un luxueux hôtel et casino. Terminé en 2009, il reste abandonné et vide après la faillite de ses propriétaires, sans avoir jamais ouvert ses portes. Un peu plus loin, d’autres immenses chantiers sont à l'arrêt, spectaculaires victimes de l’explosion de la bulle immobilière. Durée: 01:59