Advertising Console

    Avoir Deux Pères (Original Song)

    Repost
    bob231046

    par bob231046

    69
    68 vues
    Each individual has his own destiny...
    A chacun son destin....

    AVOIR DEUX PERES (Lyrics)

    (Refrain)
    Avoir deux pères
    Mais ne jamais les voir,
    Quelle misère
    Quand vient déjà le soir.
    Avoir deux pères
    Sans les apercevoir,
    Quand vient l’hiver
    Et avec lui le noir.

    (Couplets)
    Venant du Nord,
    De sa Grande-Bretagne,
    Sans un remord
    Il laissa sa compagne.
    Venant du Nord,
    D’un pays de cocagne,
    Fruit de son corps
    J’étais en rase campagne.

    Avoir deux pères
    Mais ne jamais les voir,
    Quelle misère
    Quand vient déjà le soir.
    Avoir deux pères
    Sans les apercevoir,
    Quand vient l’hiver
    Et avec lui le noir.

    Mais savait-il
    L’existence de mon être ?
    Se souvient-il
    De son regard peut-être ?
    Mais savait-il
    Veiller à son bien-être ?
    Se souvient-il
    Et d’elle à sa fenêtre ?

    Avoir deux pères
    Mais ne jamais les voir,
    Quelle misère
    Quand vient déjà le soir.
    Avoir deux pères
    Sans les apercevoir,
    Quand vient l’hiver
    Et avec lui le noir.

    Et c’est alors
    Que tu m’as reconnu,
    Laissant éclore
    Cet amour inconnu.
    Et c’est alors
    Que mon père, devenu,
    Tu m’as encore
    De ta main retenu.

    Avoir deux pères
    Mais ne jamais les voir,
    Quelle misère
    Quand vient déjà le soir.
    Avoir deux pères
    Sans les apercevoir,
    Quand vient l’hiver
    Et avec lui le noir.

    Mais c’est alors
    Qu’aussi je t’ai perdu,
    Bateau que j’abhorre
    Est encore revenu.
    Mais c’est alors,
    Capitaine disparu,
    Très loin des ports,
    L’océan parcouru.

    Avoir deux pères
    Mais ne jamais les voir,
    Quelle misère
    Quand vient déjà le soir.
    Avoir deux pères
    Sans les apercevoir,
    Quand vient l’hiver
    Et avec lui le noir.

    En conséquence,
    J’ai vécu dans mes rêves,
    L’adolescence,
    Une quête sans trêve.
    En conséquence,
    L’amour est sur la grève
    Quand l’innocence
    Et l’enfance s’achèvent.

    Avoir deux pères
    Mais ne jamais les voir,
    Quelle misère
    Quand vient déjà le soir.
    Avoir deux pères
    Sans les apercevoir,
    Quand vient l’hiver
    Et avec lui le noir.