"Le devoir de mémoire du 17 octobre 1961 doit être assumé"

LEXPRESS.fr
895
116 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Il y a exactement 50 ans, le 17 octobre 1961, les forces de police parisiennes, sur ordre du préfet de police Maurice Papon, répriment violemment une manifestation de milliers d'Algériens. Ils s'étaient réunis dans les rues de Paris pour protester contre le couvre-feu que vient de leur imposer la préfecture de police. Le bilan officiel est de 3 morts mais dépasse selon les historiens les 200 victimes.

0 commentaire