Advertising Console

    Les clichés selon Marcel Rufo

    Reposter
    Click-Clap

    par Click-Clap

    41
    6 520 vues
    « Les clichés ? Cela serait une organisation de soins standardisée, comme un ordinateur. Alors qu’en médecine, se prescrire est plus important que prescrire... Avoir de l’empathie sensible, souffrir avec celui qui souffre. »

    Marcel Rufo

    Il est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de l’enfant et de l’adolescent. Marcel Rufo, pédopsychiatre français est connu et reconnu pour son travail auprès des jeunes, alliant une expérience précieuse, et un savoir-faire bien à lui.

    En consultation, Marcel Rufo part de zéro. Et c’est là toute la difficulté de son métier : « il faut du savoir-faire, de l’intuition et de la patience » explique le pédopsychiatre, à l’accent provençal bien trempé. Son approche du métier se détache des méthodes traditionnelles. Il privilégie le contact avec l’enfant, par quelque moyen que ce soit, au risque parfois de dépasser le cadre thérapeutique, et de se faire montrer du doigt.

    Le professeur Rufo est également un personnage médiatique. Il présente pendant un an sur France 3, une émission dédiée à la famille en compagnie de Charline Roux Le mieux, c’est d’en parler. Il anime aussi une émission sur Europe 1 jusqu’en juin 2008. Son actualité médiatique est désormais sur France 5 avec Allô Rufo, ou il répond pendant six minutes aux questions de parents curieux, en compagnie de la présentatrice Eglantine Eméyé.

    Ce supporter inconditionnel du Rugby club toulonnais, l’équipe de sa ville natale, est aussi directeur médical de l’espace méditerranéen de l’adolescence à l’hôpital Salvator de Marseille.

    Son dernier ouvrage Tiens bon ! , à paraître aux éditions Anne Carrière le 27 octobre prochain, retrace sept cas cliniques que le pédopsychiatre a sélectionnés parmi les innombrables patients qu’il a rencontré au cours de sa carrière. Sept histoires qui ont marquées et transformées le professeur Marcel Rufo.

    Ce film est une production de l’agence Let’s Pix pour le compte de l’Atelier Recherche et Développement de France Télévisions.