Advertising Console

    Les clichés selon Alexandre Romanès

    Repost
    Click-Clap

    par Click-Clap

    41
    5 595 vues
    "Des clichés concernant les Tziganes et les Gitans, il y en a beaucoup. Voleurs d'enfants ? Des enfants, on en a déjà trop. Qu'est-ce qu'on va voler les vôtres ?"
    Alexandre Romanès

    Alexandre Romanes est sans conteste le digne représentant de la cause tzigane en France. Ce proche du célèbre écrivain Jean Genet, qui le découvre lors d’un spectacle d’échelle libre qui fit fureur à Saint Germain des Près en 1976, est un membre de la célèbre famille Bouglione. Equilibriste mais aussi dresseur de fauves, Alexandre Romanes participe aux numéros « des grands » dès l’âge de treize ans.

    Un beau jour il décide de quitter sa famille, déçu par le virage que prend Firmin Bouglione et ses proches. La culture gitane est selon lui délaissée au profit d’une richesse ostentatoire qui le gêne. C’est à cette époque qu’il se retrouve à Paris, et vit de ses talents d’acrobate.

    En 1990, il fait la rencontre de Delia, une chanteuse issue d’une tribu tzigane de Roumanie. Il l’épouse et fonde avec elle le premier cirque tzigane d’Europe : le Romanès, Cirque Tzigane.
    Depuis Alexandre et Délia se battent sans relâche pour la cause tzigane en France, pour leur reconnaissance, et leurs droits à travers leur cirque.

    Alexandre Romanès est aussi écrivain et poète. Lorsqu’il quitte le cirque Bouglione, il ne sait ni lire, ni écrire. C’est au contact de Jean Genet que cette passion s’offre à lui. Un an avant sa mort, Alexandre Romanès se rappelle entendre Jean Genet lui dire; « Toi, un jour tu écriras ! ». Depuis il a écrit plusieurs romans et receuils dont les derniers publiés, Paroles perdues en 2004, et Sur l’épaule de l’ange, en 2010 tout deux parus aux éditions Gallimard.
    Le nouveau spectacle présenté par la famille Romanès « La Reine des Gitans et des Chats » aura lieu du 5 novembre 2011 au 2 janvier 2012 sous le chapiteau du cirque Romanès Tzigane.