Advertising Console

    08. Les temps de l'eau (IIIe-XIXe siècles) : la cité, l'eau et les techniques

    Reposter
    690 vues
    André Guillerme, ingénieur des travaux publics, historien de l'environnement urbain

    L'eau fait la richesse de la ville occidentale en quatre gestes historiques : elle sacralise l'espace celtique, sacralité que le christianisme convertit en folklore, la fête des Rogations; elle entoure la cité d'une ligne de fossés défensifs pour la protéger, et plus la ville devient puissante et cossue, plus elle ceint; elle livre ses énergies, cinétiques et potentielles, pour rouler les mécaniques et moudre le grain, le tan, battre, fouler, scier; elle vaporise son humidité pour nourrir la fermentation biochimique des métiers très urbains du cuir et de l'agro-alimentaire.