L’encadrement militaire des mineurs délinquants - La voix est libre (15.10.11)

318 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Manque de prisons, surpopulation carcérale, autant de raisons qui expliquent qu’aujourd’hui un certain nombre de peines prononcées par la justice ne soient pas réellement appliquées. Face à cette situation, la réponse varie selon l’endroit ou on se place sur l’échiquier politique.
Eric Ciotti, secrétaire national de l’UMP en charge des questions de sécurité, a récemment rendu un rapport sur ce sujet au Président de la République. Parmi, les mesures préconisées, il y en a une qui fait couler beaucoup d’encre : l’encadrement militaire des mineurs délinquants (en particulier les récidivistes).
Cela se ferait dans des EPIDE (Etablissement Public d’Insertion de la Défense).
Cette mesure qui a des adeptes à gauche (S.Royal) est cependant loin de faire l’unanimité...
Les invités :
Eric Ciotti, Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, secrétaire national de l’UMP en charge des questions de sécurité.
Maître Michel Vallièrgue, bâtonnier de l’ordre des avocats du barreau de Grasse.
Un représentant de l’Association Nationale des Juges d’Application des Peines.

0 commentaire