Jean-Marc Moutout : L'effrayante question du contrat social

222 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Après "Violence des échanges en milieu tempéré" (2003) et "La Fabrique des sentiments" (2008) Jean-Marc Moutout continue avec "De bon matin" (en salles depuis le 5 octobre) d'ausculter une société rongée par l'ultra-libéralisme. S'inspirant d'un fait divers, le cinéaste y remonte la chronologie d'un double-meurtre et dresse le portrait d'un homme ordinaire et impliqué dans sa vie professionnelle que la société traite soudain comme un élément exogène.

0 commentaire