Thau Tv

par Thau Tv

22
858 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
C'est avec la crucifixion de sa mobylette à la Villa Arson à Nice que s'arrêtent les années de peinture de Philippe Ramette, et que commence son parcours de plasticien. Sculpteur avant tout, il crée des objets dont le propos n'est pas tant leur utilisation quotidienne que le processus de réflexion qu'ils engagent. Il produit des œuvres commePoint de vue (installation, 1989) où il s'agit d'« imaginer ce qu'on pourrait voir ». Puis il décide de mettre en scène ses sculptures dans des photographies. Il crée des objets ou des situations improbables, pourtant il n'est en aucun cas question d'illustrer l'absurde, mais plutôt de construire de manière rationnelle une image irrationnelle. Ramette se met lui-même en scène dans son costume noir, il compose l'image d'un paysage dont il fera partie de façon extravagante, et visuellement étonnante ou renversante (au sens littéral). Il en produit les prises de vue en collaboration avec le photographe Marc Domage. Ces photographies ne subissent aucune retouche ou montage, car l'artiste cherche avant tout à garder le contact avec son travail de sculpteur. (source : http://www.cest-a-sete.fr)
D'autres reportages sur www.thautv.fr

0 commentaire