"Epouvantails, autruches et perroquets – 10 ans de journalisme sur le 11-Septembre"

ReOpen911

par ReOpen911

2,5K
75 084 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Une enquête passionnante et édifiante du journaliste Olivier Taymans sur le naufrage médiatique du 11-Septembre.
Le documentaire analyse la façon dont les grands médias ont eu tendance à occulter les zones d’ombre et les remises en question sérieuses de la version officielle des attentats, tout en dénigrant ceux qui osent douter. Quiconque se permet de douter est qualifié de conspirationniste, d’antiaméricain, voire d’antisémite ou de négationniste, autant d’épouvantails destinés à verrouiller la parole.

Pourtant, les remises en question de la version officielle des attentats du 11-Septembre sont portées par de nombreux experts qualifiés, parmi lesquels des physiciens, des ingénieurs du génie civil, des pilotes professionnels, des officiers militaires et du renseigment, des leaders politiques ... mais vous ne les avez jamais vus à la télévision.

Une enquête sur cet étrange tabou médiatique.

Pour plus d'info, www.ReOpen911.info
Le site français sur les attentats du 11 Septembre

41 commentaires

Merci Monsieur Taymans pour votre engagement éthique et votre courage de nous confirmer que la RTBF (comme RTL Tvi pour qui c'est la nature première) est tombée dans une forme d'apathie journalistique affligeante. Bruno Clément peut se targuer de dénoncer à longueur d'émissions "Q. à la Une" les produits bas de gamme, trompeurs et toxiques de la grande distribution ou de l'agro-alimentaire. Dans le cas qui nous occupe ici, il a fait mieux que la grande distribution : non seulement il a cautionné l'achat du reportage minable (sans doute pas très coûteux pour la RTBF) et a osé le présenter dans son émission mais en plus, il s'est comporté comme le plus minable des dirigeants malhonnêtes de la grande distribution: il s'est débiné, a utilisé le déni, s'est montré agressif et a usé de l'agacement condescendant. Clément et Jacqmin ont, sur ce coup-là, le droit de siéger au Panthéon de l'anti-journalisme fond de panier. Si RTL Tvi (bien connue pour la qualité exécrable de la presque majorité de ses programmes) n'a pas fait mieux, la RTBF nous a confirmé qu'elle est dirigée de main de maître par le business politique bas de gamme (toujours et encore le même adm. délégué si sympathique et si moyen avec sa kyrielle de journalistes aux compétences très discutables que j'appellerai plutôt "Les pieds nickelés du journalisme".
Dans le genre, sur Arte, D.Leconte (qui avait du mal à ouvrir l'oeil gauche ce soir là !) a fait "fort minable". Quelle baffe dans "la tronche" des citoyens téléspectateurs de se rendre compte que l'engagement à être professionnel de son métier n'appartient pas à cette catégorie trop "fonctionnarisée" de journalistes.
Pff, beurk ! ça met en colère tout cela. Faudra pas s'étonner qu' à force de prendre le citoyen pour encore plus con que ce qu'il ne l'est , les extrêmes droite et gauche auront vite fait d'entrer dans la danse politique.
L'irrespect se paie toujours...toujours.
Par Emmanuelbobo en mars
en realité , tout le monde sait aujourd'hui que l'administration bush est largement capable de sacrifier des millions de vies pour leurs interets personnels
que ce soit les vies des soldats americains qui sont perdues pour des guerres injustifiées et qui ne sont pas les leurs
ou que ce soit tout simplement des gens civil bombardés du jour au lendemain chez eux sans savoir pourquoi on les assassine ( voire populations japonaise, afghane, iraquienne etc..)
et c'est terriblement hypocrite de dire que le gouvernement ne ferait jamais un acte comme tuer 3000 innocents pour ses interets , là on est dans la débilité mentale et l'irrationalité totale
il ne s'agit pas d'evaluer la possilité qu'a bush de massacrer 3000 citoyens americains , il le fait déjà en envoyant tous ces soldats sans aucun srupule
il s'agit simplement d'analyser les faits
et là les faits sont claires , les 3 seuls immeubles effondrés en chute libre suite à un incendie DANS TOUTE L'HISTOIRE DE L'HUMANITE sont les WTC 1 et 2 puis 7
Pourquoi ? ils ne veulent pas nous expliquer et veulent meme nous interdire de poser la question
Le WTC 7 immeuble de la CIA n'a pas de raison de s'effondrer en chute libre tout comme les 2 precedents , mais les hypocrites racistes et fans de la haine envers les peuples orientaux preferent croire en la bonté des cowboys et la mechanceté des indiens
Par AvnerZak en février
Outre ce qui est dit à propos du 11 septembre dans ce film, ce qui est en jeu, c'est la possibilité ou non de le dire. On y voit très bien l'évolution ou plutôt la marche arrière de la liberté de penser en France au départ de la disparition progressive de la liberté de la presse. Car la liberté de penser du citoyen lambda a besoin de nourriture, d'infos, de vrais débats, produits par des professionnels indépendants.
Au tout début, les démolitions contrôlées sont clairement évoquées par des tas de gens; ensuite la contestation de la version officielle US est présentée sur les chaines de TV, notamment celle de Thierry Meyssan. Puis plus rien! Les doutes ne sont plus permis et dès lors que des contestataires osent s'exprimer, les insultes pleuvent: négationnistes, révisionnistes, "criminels" dans la présente vidéo.
Comment et à quel instant précis, à quelle initiative la chape de plomb de la censure s'est-elle installée?
Par andre therasse il y a 2 ans
Quant un journaliste met le doigt dans l'engrenage de la collaboration avec les oligarques alors s'ouvrent à lui les déroulements de carrière les plus convoités, les augmentations de traitements les plus extravagantes et les invitations les plus recherchées... bienvenu au club ! et puis un jour, il faut payer l'addition... non à sa propre conscience si patiemment déconstruite et irrémédiablement altérée mais à la conscience de toutes celles et de tous ceux que l'on a trahi... les morts n'oublient jamais... et le devoir de mémoire est rancunier.
Par hissen bennen il y a 2 ans
Comment ce pitre de Guillame Dasquié peut-il décréter sur une chaîne américaine que les lecteurs du livre de Meyssan étaient des analphabètes. Quand j'achète un bouquin, on ne me demande pas au guichet mon QI.
La motivation de ce monsieur, qui n'a rien d'un journaliste, en tous cas qui semble ignorer les exigences de cette profession, me paraît évidente: s'aligner.
Par andre therasse il y a 2 ans
Voir plus de commentaires