Jean-Louis Borloo redonne-t'il le sourire à la droite ?

LCP
1,5K
330 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
C'est une fin de mandat difficile pour Nicolas Sarkozy : Affaires embarrassantes, dissidences au sein du parti, défaite historique au Sénat : l'UMP est à la dérive. Dimanche dernier, le parti majoritaire prend une véritable claque en perdant les élections sénatoriales. A l’Élysée, on minimise cettedéfaite et on « prend acte de la progression de la gauche ». Mais plus que l'UMP, c'est Nicolas Sarkozy lui-même qui est atteint. Dans son fief des Hauts-de-Seine, seulement deux élus sur la liste présidentielle. A Paris, l'élection de Pierre Charon, dissident de l'UMP, sonne comme une défaite. Les affaires de corruption se rapprochent dangereusement du président : Claude Guéant, fidèle parmi les fidèles serait impliqué dans l'enquête des «fadettes ». Brice Hortefeux a été entendu vendredi matin comme témoin par la police pour violation du secret professionnel et recel après la révélation de ses conversations téléphoniques avec Thierry Gaubert, protagoniste du dossier Karachi et proche du président. Autre dossier brulant : l'affaire Bettencourt et les récentes révélations de Claire Thibout. Elle raconte comment Eric Woerth, le trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, aurait reçu 50 000 euros des mains de Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt. Nicolas Sarkozy n'est pas encore impliqué directement dans ces affaires, mais jusqu'à quand ? Au sein même de la majorité, on doute : Nicolas Sarkozy est le « candidat naturel » de l'UMP, mais est-il le meilleur pour 2012 ? La droite populaire s'écarte déjà en créant son propre mouvement. Face à un Parti Socialiste dynamique et uni, timidement, la droite y pense : pourquoi pas un autre candidat ? Nicolas Sarkozy peut-il mettre son parti en ordre de marche pour 2012 ? L'UMP parviendra-t-elle à se rassembler autour de lui ? Le président peut-il vraiment faire gagner la droite ? Question JDD : Pensez-vous que Nicolas Sarkozy soit le meilleur candidat pour faire gagner la droite ? Arnaud Ardoin et ses invités répondront a ces questions et débattront de l'état de l'UMP à quelques mois de l'échéance présidentielle. Invités: + François d'Orcival, président du Comité éditorial et membre du conseil de surveillance de l'hebdomadaire Valeurs actuelles. + Denis Jeambar, journaliste, auteur de "Ne vous représentez pas!" (Ed. Flammarion). + Jean-François Lamour, Député de Paris. + Hervé Maurey, Sénateur Union Centriste de l'Eure. En présence de députés, d’experts, de personnalités mais aussi de citoyens, ce magazine dédié à la vie parlementaire et politique développe chaque soir un thème fort au coeur de l’actualité. Entre analyses, débats, reportages et témoignages de citoyens en direct, Arnaud Ardoin impose une autre façon de présenter et d’aborder l’actualité grâce à l’interactivité. De simple téléspectateur, le citoyen devient acteur dans le débat par webcam interposée ou via le forum dédié à l’émission. Information en miroir, Ça vous regarde favorise l’information à double sens en renvoyant les préoccupations, les questionnements des sentinelles citoyennes à celles des parlementaires. Diffusion : du lundi au jeudi à 20h50 En partenariat avec :

0 commentaire