L'écologie devient urbaine. Avons nous de nouveaux outils pour penser la ville ?

599 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Jean-Philippe Siblet, directeur du Service du Patrimoine Naturel / Muséum National d'Histoire Naturelle
Marie-Paule Nougaret, journaliste, auteur de La Cité des plantes
Fabienne Giboudeaux, adjointe au Maire de Paris, chargée des espaces verts
Alain Richert, médecin et paysagiste

Dans l’exposition « La Ville fertile. Vers une nature urbaine » dont il est co-commissaire, Nicolas Gilsoul propose à travers l’Objet du Désir de montrer en quoi « nos fantasmes de nature s’incarnent dans la réalité des villes, convoquent une grande diversité d’approches créatives, d’innovations technologiques, de domaines de connaissances inédits et de nouvelles urbanités ». Ce colloque s’inscrit ainsi dans l’approche sensible de l’exposition, guidée par nos imaginaires mais aussi conduite par des avancées scientifiques et des innovations technologiques préalables aux transformations urbaines. Pendant deux jours, analyses et débats seront menés par des architectes, paysagistes, urbanistes et scientifiques, sur le thème de la métamorphose de la ville contemporaine qui intègre la nature à son territoire.

0 commentaire