Advertising Console

    L'hydrolien entre en phase de tests opérationnels

    Reposter
    actu-environnement

    par actu-environnement

    48
    439 vues
    Fin Août, l'hydrolien français a franchi une étape à Paimpol-Bréhat en Bretagne. L'hydrolienne d'une puissance de 500 kW, assemblée sur les chantiers navals DCNS à Brest, a été remorquée jusqu'à sa zone d'immersion en mer pour y passer une série de tests en conditions réelles : une première étape avant la mise en service d'un parc de quatre hydroliennes en 2012.

    Après avoir achevé l'assemblage les deux pièces maîtresses de la machine, à savoir la turbine d'un diamètre de 16 mètres développée par OpenHydro, et son support métallique en forme de tripode qui lui servira d'assise au fond de la mer, les équipes techniques ont arrimé l'ensemble à une grande barge catamaran dédiée au transport, à la mise à l'eau et à la récupération de l'hydrolienne.

    La turbine remorquée jusqu'au site de la Horaine, au large de Ploubazlanec et de l'île de Bréhat, en Côtes-d'Armor, va être immergée à 35 mètres de profondeur. A noter : l'implantation qui a été établie à l'issue d'une concertation des parties prenantes, fait consensus entre les pêcheurs et les associations de défense de l'environnement.

    Pendant deux mois, l'hydrogénérateur d'une hauteur de 21 mètres sera testé sans être raccordé au réseau électrique afin de finaliser sa mise au point. L'objectif est de préparer la mise en service dès 2012 d'un parc de quatre hydroliennes par EDF avec le soutien de la Région Bretagne, de l'Etat par son Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et de l'Europe avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).

    Mais si la production de ces quatre turbines doit répondre aux besoins en électricité de 2 à 3.000 foyers, le budget de l'exploitation est de l'ordre de 40 millions d'euros.