Advertising Console

    14.09.2011 | Évaluation complémentaires de sûreté - Point presse de l'ASN du 14.09.2011

    Repost
    953 vues
    L’accident survenu le 11 mars 2011 à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon, suite à un séisme et un tsunami d’une ampleur exceptionnelle, est un événement majeur dont il convient de tirer toutes les leçons.

    L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), en charge du contrôle des installations nucléaires françaises, a veillé à ce qu'un processus de retour d’expérience approfondi de l’accident de Fukushima soit rapidement engagé. Ce processus sera long : il s’étalera sur plusieurs années, comme ce fut le cas après les accidents de Three Mile Island et de Tchernobyl.

    L’ASN a demandé aux exploitants français d’engager des évaluations complémentaires de sûreté (ECS). Cette démarche d’évaluation répond également à la demande du Premier ministre de réaliser un audit de la sûreté des installations nucléaires et aux attentes des conclusions du Conseil Européen des 24 et 25 mars 2011. Elle reprend les dispositions du cahier des charges approuvé par l’ENSREG (European Nuclear Safety REgulators’ Group) le 25 mai. (lire la suite sur http://www.asn.fr)