Nicolas Droin
5
361 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
"M. Goliadkine voulut crier mais ne put...Et à vrai dire il y avait de quoi. M. Goliadkine avait tout à fait reconnu son nocturne compagnon. Son nocturne compagnon n'était autre que lui-même... M. Goliadkine lui-même, un autre M. Goliadkine, mais tout à fait identique à lui-même...en un mot ce qui s'appelle son double sous tous les rapports..."

Dostoïevski, Le Double

Extrait du film FRANK, réalisé par Nicolas Droin

0 commentaire