Advertising Console

    Oncle Gourdin : l'univers de Sophie Perez et Xavier Boussiron - teaser

    Reposter
    Théâtre du Rond-Point

    par Théâtre du Rond-Point

    408
    5 745 vues
    Oncle Gourdin, conception et mise en scène Sophie Perez, Xavier Boussiron
    http://2011-2012.theatredurondpoint.fr/saison/fiche_spectacle.cfm/110841-oncle-gourdin.html

    texte Arnaud Labelle-Rojoux
    avec Marie-Pierre Brébant, Gilles Gaston-Dreyfus, Françoise Klein, Sophie Lenoir, Stéphane Roger, Marlène Saldana

    8 sept. - 8 oct., 19:30

    Dans leur îlot vert, cinq lutins passent le temps, enfilent les jours comme les perles.
    Quotidien nourri de routines huilées ; on coud des vêtements depuis les éléments naturels ramassés dans les bois. On réchauffe la tambouille, on se balance dans le rocking chair, on tourne en rond dans le pied-à-terre. L’ennui gagne. On découvre alors l’héritage d’oncle Gourdin, des textes. Et les lutins s’adonnent à un jeu nouveau : lire, jouer, faire ce qui s’apparente à du théâtre. Ils s’essaient à Brecht, Pasolini… Les lutins adaptent, s’engueulent, et s’entre-tuent. Le théâtre commence enfin sur des cadavres, il naît sur les charniers. Mauvais génies ou erreurs de la nature, ces elfes des bois affichent ventres ronds et barbichettes sales.
    Jeunes à trois cents ans, ils jouent avec nos nerfs et nos mauvaises consciences. Ils réveillent ceux qu’ils appellent nos « enfants intérieurs », sales gosses, casseurs de vies parfaites.

    Avec six performeurs, Perez et Boussiron posent la question de l’essence de l’acte artistique comme on pose une bombe dans un lieu public. Leurs lutins accouplent la créature de Frankenstein et celles de Jérôme Bosch. Fusionnent le chant grégorien et le free jazz dans un bordel joyeux, où chacun viole gaiement son enfant intérieur, histoire de foutre la paix à ceux qui vont grandir dans un monde sans fées ni elfes à détrousser.