INSTITUT DU TOUT-MONDE : Federica Matta : "Terremotos, de que somos la memoria ?" (Réalisation : Mathieu GLISSANT)

309 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Séminaire de l’Institut du Tout-Monde 2010-2011 :
La créolisation des pensées,
imaginaires et écritures
www.tout-monde.com

"Elle dessine et elle peint dans toutes les langues du monde : c’est
par là que Federica Matta fréquente une innocence sacrée, celle des
débuts de tout langage et des premiers mots du poème, celle des
légendes d’étoiles et des souffrances et des ignorances, qui font
encore les histoires des peuples. Le trait se présente rond et plein,
il n’hésite pas, mais c’est dans son orientation que l’inattendu
sur-vient : le dessin et la peinture sont des damiers à personnages,
qui n’ont de fixité que celle des grands lacs originaux. Leur
enroulement est la marelle du monde. Art des mythes lointains et des
plus secrètes concrètes présences : dans la roche, le grain de riz, la
goutte d’eau qui à jamais s’étonne."

Édouard Glissant.

0 commentaire