A Toulouse, on peut payer en sol-violette

rikiai

par rikiai

889
715 vues
1 sol = 1 euro.
La municipalité investit 27 000 euro pour les transactions de productions locales, dans un réseau de 44 magasins sélectionnés sur des critères de qualité.
Le sol existe aujourd'hui dans 5 régions françaises.