« Les Trobriandais ont 2000 ans d’avance sur nous ! » (Ràcz)

Ouvertures
28
731 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Lehel Ràcz, un Hongrois fasciné par l’expérience des îliens de Trobriand, a séjourné quelque temps en Papouasie Nouvelle-Guinée. Pour lui, le système d’échanges et de don des autochtones a 2000 ans d’avance sur le nôtre…
Plus d'info sur Ouvertures.
Tournage : Fabien Le Boulluec.

1 commentaire

Bravo de relayer ce bel exemple.
Le don inconditionnel est l'unique moyen qui permette de vivre un réseau d'échange éthique à mon sens.
La beauté de cette démarche se trouve dans ce qu'elle implique individuellement : un acte de foi.
Par alcidejet il y a 3 ans