Advertising Console

    EXTRAIT Anjouan de L'Ivresse d'une Oasis un film de Hachimiya AHAMADA (2011)

    Reposter
    livresseduneoasis

    par livresseduneoasis

    0
    395 vues
    Aux Comores, on nous appelle les ‘Je Viens’ et la famille ce sont les ‘Je Reste’. Comme tout les ‘Je Viens’, mon père retourne quelques semaines dans son village natal en 1991 pour construire notre maison familiale. Il nous fait part des avancées des travaux dans une lettre vidéo VHS. Aujourd’hui cette maison attend toujours notre installation. Avec la famille, même si les liens du sang sont bien là, les liens du sol esquissent une frontière entre nous. Une histoire individuelle et des histoires collectives comoriennes sur les quatre îles : cette frontière qui s’étend fissure notre Archipel.