Les avancées des droits des homosexuels depuis 40 ans

Asso Andbraiz
3
117 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Voici quelques grandes étapes de ce mouvement né aux Etats-Unis à la fin des années 1960:

- 28 juin 1969: début de cinq nuits d'affrontements après des raids policiers contre des homosexuels au Stonewall Inn, un bar new-yorkais. Les Gay Pride célèbrent chaque année cette protestation.

- 4 août 1982: suppression en France de toute pénalisation de l'homosexualité impliquant des personnes de plus de 15 ans.

- 1er oct 1989: le Danemark premier pays à autoriser des unions civiles entre homosexuels.

- 17 mai 1990: l'Organisation mondiale de la santé (OMS) retire l'homosexualité de la liste des maladies mentales.

- 1er avril 2001: les Pays-Bas premier pays à ouvrir le mariage civil et l'adoption aux couples homosexuels.

Neuf autres pays ont légalisé ce mariage: Belgique (2003), Espagne (2005), Canada (2005), Afrique du Sud (2006), Norvège (2008), Suède (2009), Portugal (2010), Argentine (2010), Islande (2010), où le Premier ministre Johanna Sigurdardottir épouse sa compagne dès l'entrée en vigueur de la loi.

D'autres ont légalisé l'union civile: Danemark (1989), France avec le PaCS (1999), Allemagne (2001), Finlande (2002), Nouvelle-Zélande (2004), Royaume-Uni (2005), République tchèque (2006), Suisse (2007), Uruguay (2008), Irlande (2011).

- 17 mai 2005: 1re journée mondiale de lutte contre l'homophobie.

- 22 jan 2008: la Cour européenne des droits de l'homme condamne la France pour refus d'adoption par une homosexuelle.

- 17 juin 2011: le Conseil des droits de l'homme de l'ONU adopte une résolution pour promouvoir l'égalité des individus sans distinction de leur orientation sexuelle.

L'homosexualité reste interdite, et souvent fortement réprimée, dans 76 pays (Amnesty International).

- 24 juin 2011: l'Etat de New York devient le 6e Etat américain à autoriser le mariage gay, non reconnu par l'Etat fédéral.

- 22 juil 2011: feu vert à l'abrogation de la loi de 1993 obligeant à dissimuler son homosexualité dans l'armée américaine ("don't ask, don't tell").

0 commentaire