Advertising Console

    KALAMBA NSAPO. Y A-T-IL DES AFRICAINS AU CIEL?

    Repost
    Cheik FITA

    par Cheik FITA

    92
    395 vues
    Un Africain authentique est un être éternel. Il vit dans l’espoir d’une rencontre réelle avec les nombreux morts de sa famille (grands pères, tantes, etc) qu’il ira retrouver dans l’au-delà et, par la suite, avec d’autres membres défunts de la communauté nègre dont il est issu. Il ne pense pas spontanément à une représentation du ciel qui structure l’imaginaire de bon nombre de personnes qui fréquentent les rues subsahariennes et les églises. Il serait un non sens de l’inviter à adorer la « Très Sainte Vierge Marie » à l’occasion d’un deuil. Une action de louange en ce sens n’est pas à l’ordre du jour comme en témoignent certaines familles africaines éprouvées et parfois révoltées.
    Au vu de ce qui précède, notre approche eschatologique afro-kame est un effort de recadrage et une invitation à prendre la mesure de l’enjeu de l’Eternité. Celle-ci est, dans une large mesure, un au-delà de la vie. Elle permet de comprendre que le muntu est un être destinal.