6 millions.. info ou intox?

LGTQ

par LGTQ

58
1 235 vues

10 commentaires

Le faite que l'on ne peux contesté les chiffres me laisse perplexe merci pour le partage !
Par Issa BenMohamed il y a 2 ans
Merci c.isme, très intéressant ce texte
Par LGTQ il y a 2 ans
le chiffre de
six millions de morts juives. Il semble que ce chiffre ait été lancé pour la
première fois (un an avant la fin de la guerre en Europe !) 2 par le rabbin
Michael Dov Weissmandel (1903-1956) ; établi en Slovaquie, ce rabbin a été
l’artisan principal du mensonge d’Auschwitz à partir des prétendus
témoignages de Slovaques comme Rudolf Vrba et Alfred Wetzler ; il
organisait d’intenses « campagnes d’information » en direction des Alliés, de
la Suisse et du Vatican. Dans une lettre du 31 mai 1944, il n’hésitait pas à
écrire : « Jusqu’à ce jour, six fois un million de juifs d’Europe et de Russie
ont été détruits 3. »
Également bien avant la fin de la guerre, on trouve ce chiffre de six millions
chez le juif soviétique Ilia Ehrenbourg (1891-1967) qui fut peut-être le plus
haineux propagandiste de la seconde guerre mondiale 4
Par cadriciel il y a 2 ans
1. Jacques Baynac dans Le Nouveau Quotidien (de Lausanne), 2 septembre 1996,
p. 16 et 3 septembre 1996, p. 14 ; voy., auparavant, Jacques Baynac et Nadine Fresco,
« Comment s'en débarrasser ? », p. 2.
2. On a parfois soutenu que le chiffre de six millions trouvait sa source dans un
article de journal de... 1919 : Martin H. Glynn, « The Crucifixion of Jews Must stop! ».
Ledit M. H. Glynn lançait un appel de fonds en faveur de six millions de juifs euro-
péens qui, disait-il, étaient affamés et persécutés et vivaient ainsi un « holocauste »,
Par cadriciel il y a 2 ans
une « crucifixion ». Le mot d’ « holocauste » dans son acception de « désastre » est at-
testé en anglais dès le XVII e siècle ; ici, en 1919, il désignait les conséquences d'une
famine décrite comme un désastre menaçant. En 1894, Bernard Lazare appliquait le
mot aux massacres de juifs : « ...de temps en temps, rois, nobles ou bourgeois offraient
à leurs esclaves un holocauste de juifs [...] on offrait des juifs en holocauste » (L'Anti-
sémitisme, son histoire et ses causes, p. 67, 71).
3. «Till now six times a million Jews from Europe and Russia have been des-
troyed.», Lucy S. Dawidowicz, dans une compilation, A Holocaust Reader, p. 327 ; il
s’agit de lettres traduites de l’hébreu et publiées à New York en 1960 sous le titre de
Min hametzar.
Par cadriciel il y a 2 ans