RoboCop, Critique en CinéMaSQuopE.

Découvrir le nouveau player
MaSQuEdePuSTA
832
9 012 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
"The future of law enforcement."
(Directive 04, rejoignez mon fanclub. Merci de votre coopération: http://tinyurl.com/37g4nt2)

Cette émission contient des extraits:
- du film RoboCop de Paul Verhoeven.
- du titre Rock Shop de Basil Poledouris composé pour le film RoboCop.
- de la chanson Strawberry Letter 23 des Brothers Johnson.

RoboCop un film de Paul Verhoeven écrit par Edward Neumier et Michael Miner. Une production Jon Davison pour le compte d'Orion.
Contient des performances - entre autres - de Peter Weller, Nancy Allen, Kurtwood Smith, Ray Wise, Paul McCrane, Ronny Cox et Miguel Ferrer. Musiques composées par Basil Poledouris et son équipe. Design de RoboCop par Rob Bottin, design d'E.D. 209 par Craig Davies et Phil Tippett. Budget: 13 millions de $.

42 commentaires

C'est pas pour rien que c'est un excellent film ; )
Par Julien LA ROSA il y a 3 ans
Le dessin-animé était un exemple très bizarre; je trouve. Très bizarre. Avec tous ces robots, ces flingues lasers. Ridicule. Même C.O.P.S. retranscrivait mieux cette ambiance futuriste policière.

De même, j'ai toujours vu RoboCop comme un bon père de famille qui pète les plombs après sa mort. Mais, il pète les plombs pour défendre ce qu'on lui a volé: sa famille, sa vie, sa femme. Et de cette manière, le truc qui m'a toujours paru futé, c'est que pour défendre ce qui lui était cher; il n'hésite pas à utiliser les techniques des malfrats contre eux. Après tout, il n'est plus vraiment humain.

Si tu as l'oeil aguerri, je crois que j'ai laissé quelque part dans ces commentaires l'explication du "pourquoi 6000 SUX". Tout est assez cohésif sur ce film.
C'est fascunant
Par MaSQuEdePuSTA il y a 3 ans
Bah Robocop 3 et la série tv ou encore le non moins pitoyable dessin animé sont pour moi de bons exemple du bidon de lessive qu'est devenu la franchise .

Les 2 vidéos que tu m'as cité je viens de les voir mais OMG je suis horrifié par ces horreurs !

On en a pas fait un héros pour môme on en a fait un héros prônant la bienpensance qui font jouir les partisans du puritanismes.
oui Robocop a été fait pour choquer par sa violence mais aussi par ses propos anti américain (l'OCP, les pubs, le personnage de robocop) une bonne grosse décharge hardcore bourrin et cruellement ironique (robocop qui sert sans le savoir ceux qui l'ont crée, l'ED 209 qui possède une méga grosse technologie et plein de capteur sur la tête n'arrive pas à capter un flingue et gueule comme un porc quand il tombe des escalier, la voiture sux2000 sux qui rappelle le mot anglais suck) du bon Verhoeven ! Et la musique de Basil Poledouris du grand art !
Par Julien LA ROSA il y a 3 ans
Paul Verhoeven pourrait totalement ne pas aimer l'Amérique. Mais je pense qu'on peut considérer son oeuvre cinématographique plus comme une tentative de choquer le public, de tenter de faire changer le pays en le choquant par l'exposition de ses excès. Maintenant, je t'avouerai que je ne suis pas télépathe et que je n'ai jamais rencontré ce Monsieur.
Donc, j'aurais du mal à définir précisément la dimension sociale de son cinéma. Si ce n'est qu'on peut imaginer qu'il y en a bien une.

Oh, tu n'as aucune idée d'à quel point RoboCop a été violé par la machine publicitaire.
Il a aidé des catcheurs en live à la téloche. (Sting, en particulier. Cherche "RoboCop saves Sting" sur YouTube.) Il a vendu des nouilles au Japon. (Nissin Noodles.) Ce sont les deux premiers exemples qui me viennent en tête comme ça, mais il y en a plus.
RocoCop fut victime de son succès: le design plaisait aux gosses. On en a fait leur héros. :s
Par MaSQuEdePuSTA il y a 3 ans
Pourtant Paul Verhoeven est un mec en colère qui a eu beaucoup de problème au pays de l'oncle sam et je vois Robocop comme un héros ironique violent bourrin servant la veuve et l'orphelin mais qui sert sans réellement s'en rendre compte ceux qui lui ont arraché sa vie sa famille tout et Verhoeven est un mec qui déteste justement l'amérique et les religieux extrémiste puritain qui la compose comment ne pas voir dans robocop et surtout les savoureuses pub qui composent le film, une marche de haine contre l'amérique ? Car ce Robocop est un héros fantasmé par les puritains oui et c'est pour cela que le bidon de lessive Robocop estampillé copyrighted n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd quand on voit ce qu'il y a eu par la suite (Robocop 3 sorte de film pour disney channel à peine digne des power rangers où robocop se prend pour superman no coment)
Par Julien LA ROSA il y a 3 ans
Voir plus de commentaires