Advertising Console

    Une naissance d’exception sur les terres africaines

    Reposter
    Parc des Oiseaux

    par Parc des Oiseaux

    24
    2 870 vues
    Lors de l’ouverture des Terres de Calaos en 2010, le Parc des Oiseaux avait accueillis une vingtaine de Calaos, originaires d’Asie et d’Afrique, aujourd’hui en présentation au public. Parmi ces derniers, un couple de Calaos à bec noir fut placé au sein de l’une des 4 volières de la partie africaine du site. Nés en 2008, les deux individus se rencontrèrent pour la première fois en 2010 à leur arrivée au Parc, le mâle étant né au Jardin zoologique de la Londe les Maures, et la femelle au zoo d’Athènes en Grèce.
    Au mois de mai dernier, les soigneurs du Parc constatèrent que la femelle s’était emmurée dans son nid, signe évident de reproduction chez les calaos. En effet, afin de protéger les œufs d’éventuels prédateurs, ces oiseaux choisissent de s’emmurer dans un tronc d’arbre, laissant juste une petite fente permettant au mâle de nourrir sa femelle.
    Au Parc des Oiseaux, les nids ont été modifiés pour permettre aux soigneurs de suivre l’évolution de la nidification de la femelle, grâce à une petite trappe sur le côté. La femelle faisant face à sa première reproduction, il fut décidé de ne lui laisser qu’un seul œuf sur les 3 initialement pondus. Afin de permettre au couple d’élever leur jeune dans les meilleures conditions, leur régime alimentaire fut enrichi avec l’apport de protéines supplémentaires (proies vivantes, insectes…).
    Sur les deux œufs apportés à la Nurserie, un seul était fécondé. Né au début du mois de juin, ce dernier fut élevé à la main suivant un protocole d’élevage confirmé et appliqué au sein d’autres zoos.

    Aujourd’hui, le Parc des Oiseaux présente à la Nurserie le jeune Calao élevé à la main. Peut-être aurez-vous la chance d’apercevoir le bout du bec de son jeune frère au sein de la volière des Terres de Calaos.