Advertising Console

    Il se chauffe et s'éclaire avec la graisse de ses andouilles

    Repost
    actu-environnement

    par actu-environnement

    48
    321 vues
    Consommer l'énergie électrique produite sur place : l'idée est séduisante, mais peu répandue en France. Pour le photovoltaïque par exemple, il en va de la viabilité des projets solaires : l'énergie électrique est revendue à EDF à un tarif plus élevé que celui du kilowatt acheté sur le réseau. Il est donc rentable de revendre de l'électricité photovoltaïque pour amortir plus rapidement son installation.

    Valorisation de la biomasse

    Pour les déchets issus de la biomasse, la donne est différente. Le tarif d'achat du kilowatt est en effet inférieur à celui du réseau. C'est l'une des raisons – mais pas la seule – qui a poussé Monsieur Rivalan – Artisan – à choisir l'autoconsommation.

    La graisse du jus de cuisson des andouilles qu'il fabrique est valorisée avec un moteur Diesel. L'énergie produite par l'installation alimente sa fabrique en eau chaude et en électricité. Ainsi, seul le surplus est revendu à EDF au même prix que le kilowatt du réseau, dans le cadre d'un contrat d'achat d'« excèdant ».