Advertising Console

    Phillipe Dessertine sur la crise obligataire europeene - C Dans L'air 05/07/2011

    Reposter
    2 652 vues

    1 commentaire

    Riou Rene
    Relisez Roberto Savianno (Gomorra) vous verrez que les systèmes dynamiques, pour continuer à vivre, procèdent régulièrement à des coupes brutales au sommet, comme on taille des rosiers… pour ne pas verrouiller un système qui doit toujours se renouveler pour vivre.
    Il nous faudrait un second souffle car nous sommes devenus égoïstes, paresseux et un peu lâches (vous avez dit des veaux?). Le citoyen moyen assommé de mensonges, abruti de distractions imbéciles ne demande de comptes à personne. Nos élites forcément mieux organisées et disciplinées en profitent pour ramasser tout ce qu’elles peuvent.
    Reste l'action de l'état, ou de l’homme providentiel avant que la rue ne prenne les choses en main... mais il devra être capable de s'affranchir de certaines tutelles alors même que la politique dans son ensemble est plutôt orientée dans le sens du clientélisme
    Par Riou ReneIl y a 4 ans