Essai Volkswagen Eos 2.0 TDI 140 ch Sportline

Découvrir le nouveau player
Autodeclics
200
1 475 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à

De retour après 10 ans d'absence, l'imminente Golf Cabriolet pousse l'Eos à enrichir sa dot et faire valoir ses arguments. A commencer par son lumineux toit vitré coulissant et repliable, plus rassurant qu'une simple toile mais fatalement plus lourd. Sans surprise, polyvalence et plaisir des sens priment donc sur le dynamisme à son bord.

0 commentaire