La géologie du Tour de France 07 : la craie

Découvrir le nouveau player
489 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
8 juillet 2011 : 7ème étape - Le Mans - Châteauroux
La septième étape emmène les coureurs sur les roches sédimentaires du Bassin parisien.
Pour le peloton, pas de grosses difficultés en vue, la région traversée est sans grand relief, en raison de son histoire géologique. Car ici, c'était la mer, et on y croise rarement des montagnes…
Il y a 100 millions d'années, une mer chaude et peu profonde recouvrait tout le centre et le nord du pays et s'étendait jusqu'en Angleterre.
Les paysages devaient ressembler à ce que l'on trouve aujourd'hui du côté des Bahamas.
Des algues microscopiques se développent dans ces eaux bleues. A leur mort, leurs squelettes calcaire, appelés coccolithes, tombent sur le fond et s'accumulent, pendant des millions d'années formant une couche de plusieurs dizaines de mètres d'épaisseur d'une roche blanche et friable : la craie.

En savoir plus : http://www.brgm.fr/brgm/includes/tour_de_france/2011/2011-07_tour-de-france.shtml

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.