La géologie du Tour de France 01 : quand la mer monte

590 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Etape du Tour de France : 2 juillet 2011 : 1ère étape - Passage du Gois > Mont des Alouettes
La première étape du Tour 2011 emmène les coureurs sur la bordure sud du Massif armoricain.
Avant d'y parvenir, le peloton doit franchir le passage du Gois, cette bande de terre émergée uniquement à marée basse, et qui relie Noirmoutier au continent.
Il n'en a pas toujours été ainsi. Il y a 18 000 ans, la mer se trouvait à près de 80 kilomètres à l'ouest de la côte actuelle. Il régnait alors un climat glaciaire sur l'Europe et de vastes calottes de glace recouvraient le nord du continent.
Des mammouths parcouraient la région, comme en témoignent les peintures retrouvées dans la grotte de Lascaux, en Dordogne, qui datent de cette époque.
La formation de ces calottes de glace avait entrainé une baisse du niveau des mers de 120 mètres. On pouvait aller à Londres à pied !
Depuis, le climat s'est réchauffé, fort heureusement pour les coureurs. La glace a fondu, la mer a repris sa place et isole Noirmoutier tous les jours à marée haute.

En savoir plus : http://www.brgm.fr/brgm/includes/tour_de_france/2011/2011-07_tour-de-france.shtml

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.