Advertising Console

    Charges policières à la préfecture

    Reposter
    droitaulogement

    par droitaulogement

    37
    510 vues
    29/06/11 Pour la troisième fois, les expulsés de la barre Balzac et leurs soutiens se retrouvent devant la Préfecture du 93 pour demander un rendez-vous au Préfet. Les familles campent depuis 3 mois Place de la Fraternité à La Courneuve, car le Préfet a décidé illégalement la rupture de leur hébergement. Des charges policières brutales ont dégagé l'entrée de la préfecture, mais elles n'entament pas la détermination des expulsés à réclamer leur droit.