Advertising Console

    RDC - Journal de l'année 2010/2011

    Repost
    249 vues
    En septembre 2010, une épidémie de rougeole s’est déclarée dans la province du Katanga, au Sud Est de la République démocratique du Congo…
    Cette maladie, extrêmement contagieuse, touche les enfants. Sans soins, ils meurent dans 1 à 25% des cas.
    Les premiers symptômes : fièvre et éruptions cutanées. Mais des complications peuvent survenir.
    Devant les signes d’une situation épidémique, MSF veut lancer une campagne de vaccination… Mais celle-ci tarde à démarrer…
    Médecins sans frontières pointe du doigt la lenteur initiale de la réaction du ministère de la santé.
    Mais l’épidémie gagne rapidement les provinces voisines, et le ministère de la santé s’investit enfin dans l’organisation d’une campagne de vaccination.
    Le Ministère de la santé a participé activement à la planification, à la surveillance et à la mise à disposition du personnel qui mène la campagne. Nous avons actuellement 30 équipes à Likasi, chaque équipe comprend 10 à 15 personnes, selon la taille du site.
    Au total, les équipes MSF ont vacciné plus de 3,4 millions d’enfants âgés de six mois à quinze ans dans quatre provinces…
    L’autre réponse à cette situation épidémique, ce sont les soins. Plus de 50 000 enfants malades ont été pris en charge, comme ici, à l’hôpital de Likasi.
    La RDC n’est pas le seul pays à avoir été touché par une épidémie de rougeole ces dernières années…
    La résurgence des épidémies est un problème majeur et alarmant…
    Ce n’est qu’une des limites rencontrées actuellement par les programmes de vaccination.
    Le problème ne vient pas du vaccin en lui même… Mais de l’inefficacité des programmes vaccination à atteindre les populations à risque.
    La réponse aux épidémies doit être prévue, et effective, dans les différents mécanismes nationaux, et internationaux.