Advertising Console

    Japon – Journal de l'année 2010/2011

    Reposter
    241 vues
    Une vague de plus de dix mètres de haut s’abat sur la côte est du Japon, vendredi 11 mars. Ce tsunami, déclenché par un tremblement de terre de magnitude 9, provoque des dégâts considérables…
    25 000 personnes sont décédées, ou toujours portées disparues.
    Pour les survivants, le traumatisme est immense… Leurs villes sont dévastées… Ils doivent s’entasser dans des centres d’hébergement temporaire…
    Deux mois après le séisme, 120 000 personnes y vivaient toujours.
    Des équipes MSF interviennent dans les deux préfectures les plus touches, Miyagi et Iwate…
    Immédiatement après le séisme, elles distribuent des couvertures et des kits d’hygiène aux déplacés… Et donnent des consultations médicales et psychologiques.
    Dans l’une des villes du nord du pays, un seul centre d’hébergement temporaire héberge ceux qui ont perdu leurs maisons… Il est surpeuplé. Une équipe MSF décide de construire un nouvel abri pour héberger trente personnes. Les habitants de la ville, décidés à reprendre leur vie en main, s’investissent dans la construction ...
    Une fois passée la phase d’urgence, MSF concentre son aide sur les soins psychologiques. Aider à faire son deuil, gérer le stress, reconnaître et soigner les troubles mentaux… Qu’ils soient jeunes ou âgés, proches de victimes ou non, les habitants de la région ont tout perdu pendant la catastrophe… Et ont du mal à envisager leur futur.