Advertising Console

    Libye – Intervenir sur le front

    Reposter
    153 vues
    Misrata, ville assiégée… La voiture de l’équipe MSF, arrivée ici fin avril, a elle-même été la cible des balles des troupes khadafistes.
    Depuis, les rebelles ont repris le contrôle de la plupart de la ville…
    Mais des attaques continuent, et les blessés arrivent toujours en grand nombre dans les structures hospitalières.
    Rentré en France, le chef de mission se souvient des premiers jours de l’intervention de MSF.
    Des équipes interviennent dans deux hôpitaux de Misrata. Urgences médicales et chirurgicales, traumatologie, chirurgie de reprise sur les anciens blessés… Les deux structures totalisent 80 lits, un nombre bientôt porté à 100 car les blessés sont toujours trop nombreux.
    Malgré la violence des combats et le travail interrompu, c’est la solidarité dont font preuve les libyens qui marque les équipes.
    Fin mai, les équipes ont aussi débuté des postes médicaux avancés… Leur rôle : stabiliser les blesses venant du front, avant de les référer sur les hôpitaux de Misrata, à une cinquantaine de kilomètres.