Advertising Console

    Happy World : Birmanie, la dictature de l'absurde

    Reposter
    Happy World

    par Happy World

    40
    58 197 vues

    16 commentaires

    bubleforever
    bravo! une seule chose à déplorer: pourquoi ne pas avoir parler du génocide des Rohingyas, une minorité musulmane de Birmanie, persécutée!! et que les médias passent sous silence!!! informez vous!!!
    Par bubleforeverIl y a 3 ans
    Albin QUENTIN
    C'est quand même extraordinaire de faire un reportage sur la Birmanie sans jamais en montrer sa plus grande richesse: SON PEUPLE. Un peuple d'une gentillesse et d'un accueil admirables!
    Vous faites un reportage sur la Birmanie, on n'en voit que Yangon (et la nouvelle capitale), vous montrez tous les mauvais côtés (jusqu'à en exagérer certains: je n'ai pas dû laisser nom, n° de passeport etc... dans les cafés internet...) et ça s'arrête là! Certes, c'est le sujet du film (et il est important d'être au courant de cette situation inacceptable), mais comment comprendre à quel point ce pays est intéressant avec une telle vision?
    Je recommande vivement à tous ceux qui le peuvent de visiter ce pays, à y rencontrer les personnes formidables qui y vivent, à échanger avec eux, apprendre d'eux... Et cela en s'enfonçant un peu dans le pays, sans enrichir le gouvernement en se payant des chambres dans ces hôtels de luxes etc... rapportant à la dictature!
    Par Albin QUENTINIl y a 5 ans
    LE_MAGNETOSCOPE
    j'aimerai bien en savoir + sur la Corée du Nord ;) à bons entendeurs.... ^^
    Par LE_MAGNETOSCOPEIl y a 5 ans
    guillaume font
    Tenorios ne confond surtout pas astronomie et astrologie: la première est une science qui étudie les astres et les mouvements de planètes, l'autre est quelque chose de totalement non fondé qui prétend pouvoir prédire l'avenir.

    sinon magnifique reportage sur un pays dont on ented hélas pas assez parler
    Par guillaume fontIl y a 5 ans
    Denis Huber
    EXCELLENT !!! Vraiment reportage super.
    Par Denis HuberIl y a 5 ans
    Voir plus de commentaires