Jean-Marie Le Guen - En route vers la présidentielle (14/06/2011)

Radio Classique
221
147 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
A propos des primaires PS
«Nous devons demander au Parti Socialiste et à ses candidats une exigence de vérité (…). L’intérêt des primaires, ce n’est pas de se tourner vers un petit congrès du Parti Socialiste. De temps en temps, j’ai un peu peur qu’on aille vers ce scénario, [au lieu] de se tourner vers les Français (…). Le projet socialiste était un document intéressant mais qui facilitait l’arrivée de Dominique Strauss-Kahn dans le champ socialiste et présidentiel (…). DSK étant retiré, il va falloir être beaucoup plus précis sur un certain nombre de choses (…). On ne pourra pas tout faire.»

A propos de la candidature de François Hollande et Martine Aubry
«Effectivement, je pense que ce sera l’un des deux (…). J’attends que l’un ou l’autre quelque part se dépasse (…). Ils ont du mal à se distinguer (…). J’attends de savoir lequel des deux se transcendera, se dépassera (…). Les socialistes (…) se sont précipités vers les primaires [après l’affaire DSK], ils n’ont pas pris le temps de faire une analyse de la situation telle que la décrivait l’espérance qu’avait développée Dominique Strauss-Kahn(…).»

A propos de Nicolas Hulot
« Je souhaite vraiment que ce soit Nicolas Hulot qui soit désigné par nos amis les Verts (…). La gauche et les écologistes ont besoin d’une personnalité positive, qui rassemble, qui dépasse, et pas simplement des gens qui sont là pour rappeler la doxa d’une façon assez fermée (…). C’est important pour la gauche d’avoir un partenaire positif (…). »

A propos de Jean-Louis Borloo
« Si demain Jean-Louis Borloo rompt avec le sarkozisme - avouons que pour l’instant ce n’est pas clair - moi ça m’intéresse (…). C’est à lui de bouger et pour l’instant il ne bouge pas. Il va certainement se faire rattraper par Monsieur Sarkozy. C’est à lui de savoir quel est son avenir et ce a quoi il croit. Pour l’instant je ne suis pas convaincu. Mais s’il est prêt à bouger comme il le dit dans certains cénacles : Just do it, qu’il bouge ! (…). »

0 commentaire