Advertising Console

    Karl Gietl, peintre

    Repost
    Thau Tv

    par Thau Tv

    28
    313 vues
    De par ses origines, Karl Gietl qui vient d'Autriche a une peinture lourde, violente, expressionniste qui lui coule dans les veines. Mais c'est en Afrique du Sud où il naît en 1970 qu'il ouvre les yeux pour ne jamais plus les refermer.

    Ses yeux en voient de toutes les couleurs, dans les faubourgs de Johannesburg et ailleurs. Il ne lui reste plus qu'à vivre et à peindre avec la même intensité que ce qui se passe autour de lui. Pendant des années, il voyage dans le monde. Il peint beaucoup et installe sur ses toiles l'univers des villes qu'il traverse, qu'il hante et qui l'habitent. Barcelone, Maputo, Paris, Bruxelles, Durban... Et maintenant Sète.

    Il fait tourner les images avec la musique et les cris. Ses yeux sont injectés de couleurs. La peinture lui coule comme un alcool dans les veines. Avec ses pinceaux, il nous en fait voir de toutes les couleurs. Il nous en fait voir de toutes les douleurs. Il nous fait rire aussi. Et on ressent plein d'autres choses quand il peint les cuisses et le ventre des femmes. C'est dire que la ville de Sète lui va comme un gant, il s'est glissé dedans. Il y promène la caméra de ses yeux. Il y écoute la musique et les cris. Les images tournent avec lui. Il y vit, il y peint. Depuis qu'il est là, un nouveau Sète existe qu'on n'avait pas vu auparavant en peinture, le Sète de Karl Gietl.
    Pierre Tilman . source : www.cest-a-sete.fr/
    D'autres reportages sur www.thautv.fr