Hubert Védrine et l'éthique

DESOBEIR

par DESOBEIR

195
1 262 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Hubert Védrine démasqué par Génocide Made in France

Mardi 7 juin. 9H. Académie d'Agriculture de Paris, 18 rue Bellechasse.

Une dizaine de militants du collectif « Génocide Made in France » (GMIF) ont investi la conférence publique d'Hubert Védrine, à l'Académie d'Agriculture de Paris. Ils ont rappelé au public le rôle joué par l'ancien Secrétaire Général de l'Élysée de François Mitterrand dans le soutien des autorités françaises à la préparation, puis à l'exécution et finalement à l'exfiltration en France des responsables du génocide des Tutsis du Rwanda, en 1994.

La salle a accueilli avec stupeur l'allocution des membres de GMIF, qui l'informèrent du fait qu'Hubert Védrine appartenait alors au Comité de Défense Restreint qui se réunissait chaque semaine pour appuyer les génocidaires depuis la France. Xavier Renou, à la tribune, ne manqua pas de rappeler qu'il avait lui-même accusé publiquement, dans la presse, Hubert Védrine de complicité de génocide, et que celui-ci avait retiré sa plainte en diffamation, préférant éviter un procès que les militants de GMIF appelaient de leurs vœux.

Si le délégué général de TerrEthique, Patrice Lepage, se déclara désireux d'en savoir plus sur les responsabilités d'Hubert Védrine, dont il déclara ignorer tout, le co-fondateur de l'association, et ancien président de la FNSEA, Luc Guyau, préféra quant à lui user de violence pour bousculer vers la sortie les militants de GMIF, refusant d'entendre leurs arguments.

Génocide Made in France s'étonne qu'une association soucieuse des façons de nourrir une humanité grandissante puisse inviter une personnalité dont l'engagement, tant en matière d'économie en général et d'agriculture en particulier, que de politique africaine, a montré le caractère néfaste et même, avec le Rwanda, criminel.

Contact : Xavier Renou, 06 64 81 34 21

www.desobeir.net

0 commentaire