Advertising Console

    L'Hypnose et la transe par Edouard Collot

    Repost
    BAGLIS TV

    par BAGLIS TV

    339
    1 058 vues
    extrait tiré du site http://www.baglis.tv

    d'une table ronde intituée "le Chamanisme: entre la hutte et l'hôpital psychiatrique" réunissant autour de Michel cazenave: Edouard Collot, Djohar SI Ahmed et Isabelle Celestin-Lhopiteau

    Pour accéder à l'intégralité de la vidéo, allez sur:
    http://www.baglis.tv/religion-video/chamanisme/1692-chamanisme-hutte-hopital-psychiatrique.html

    pour être informé de nos nouvelles parutions, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter:
    http://www.baglis.tv/newsletter.html?task=subscribe

    L’enjeu de cette table ronde n’est pas d’aborder l’existence ou non d’un espace supra sensible auquel certaines personnes pourraient avoir accès, telles que les chamanes, les médiums ou ceux que notre société qualifie d’"hallucinés", mais plutôt d’aborder cette question sous la forme thérapeutique: quelles solutions permettent à ces gens là d’accepter leur particularité ? Comment un sujet peut-il se reconnecter?

    Devrait-on les laisser exprimer "leur folie", par exemple au contact de la nature ou des animaux ? Ou devons-nous les gaver de médicaments en les cloîtrant dans un lieu clos et aseptisé ?

    Derrière la question de la thérapie de la mal-a dit, apparait une remise en cause beaucoup plus générale de notre société : les neurosciences et l’anthropologie sont actuellement en train de réhabiliter les Connaissances de nos anciens, à savoir tout l’héritage du monde dit "primitif", et de la pensée magique. Depuis le haut moyen-âge en effet, sous l’influence d’hommes se gargarisant de "progrès", de "lumières" etc (autant de qualificatifs bien présomptueux au regard du malaise du malaise monde actuel - ndlr) nous nous sommes coupés de nos racines : la terre "mère".

    Un espace à "redécouvrir", en quelque sorte, et non à "reconquérir" auquel certaines personnes seraient plus sensibles que d’autres.