Advertising Console

    La Goulette Mai 2011 et le destin des habitants d'el Bratel

    Artiste-Tunisien

    par Artiste-Tunisien

    2,5K
    2 305 vues
    L'histoire d' El Bratel à La Goulette est l'une des criantes illustrations d'injustice . Tous ceux qui ont eu l'heur de savourer les ineffables charmes de la ville, les Portails, la contraction d'El Bratel, en référence aux innombrables portes donnant accès à la cour intérieure des quatre côtés, avenue Roosevelt, rue El Qods, boulevard de la République qui longe la plage et rue Korbous, étaient le cœur battant de la ville. Et comme tous les quartiers emblématiques, la petite Sicile et le Casino entre autres, ils symbolisaient l'âme et l'identité de la Cité, à la gloire d'un principal credo, à savoir la tolérance, dans le droit fil de la cohabitation entre les trois religions monothéistes et du brassage des cultures.
    Il faisait bon vivre dans ce vaste espace où des familles vivaient en totale communion, quand un jour, une sommation d'évacuation des lieux émanant du gouvernorat de Tunis, tomba du ciel. Et commença alors le chemin de croix de ces habitants des temps immémoriaux.