Advertising Console

    Ça Vous Regarde - Le débat : Sécurité routière : le président a-t-il cédé ?

    Reposter
    LCP

    par LCP

    2,5K
    166 vues

    Au mois d’avril 2011, le nombre de morts sur les routes a explosé : plus 20% par rapport à l’année dernière. Le 11 Mai, le conseil interministériel de la sécurité routière s’est réuni autour de François Fillon.



    Objectif : lutter contre l’augmentation de la mortalité routière constatée sur les routes françaises depuis le début de l’année et contre le relâchement du comportement des automobilistes.



    Suppression des panneaux indiquant la présence de radars fixes, interdiction des avertisseurs de radars ou encore déploiement de mille nouveaux radars sur les routes françaises. Les principales mesures adoptées par le CISR visent à réprimer les comportements dangereux.



    Dès le 17 mai, fait assez rare pour être souligné, les députés UMP, principal soutien de François Fillon se sont largement opposés au gouvernement. Le mécontentement des automobilistes leur ferait perdre les élections de l’année prochaine. Plus de soixante-dix d’entre eux ont écrit une lettre au Premier ministre pour lui faire part de « leur profonde exaspération ».



    Nicolas Sarkozy et François Fillon ont affirmé qu’ils ne reviendraient pas sur ces décisions. Pourtant, mardi 24 mai, Claude Guéant a annoncé la suspension du retrait des panneaux indiquant la présence de radars fixes. Un pas en arrière du gouvernement, une première victoire pour les députés.



    Le gouvernement va-t-il céder et revenir sur ses décisions ? La sécurité routière est-elle devenue un enjeu électoral ? Cette fronde des députés est-elle le signe de l’affaiblissement du lien entre le gouvernement et les députés ? Autant de questions auxquelles les invités d’Arnaud Ardoin tenteront de répondre sur le plateau.



    Invités :

    +Alfred Trassy-Paillogues, député UMP de Seine-Maritime

    +Michèle Merli, déléguée interministérielle à la sécurité routière

    +Vincent Julé-Parade, vice-président de l’association « victimes et citoyens »

    +Laurent Hécquet, délégué général de l’association « 40 millions d’automobilistes »



    Diffusion : du lundi au jeudi à 20h50



    En partenariat avec :