Nos forêts sans le frêne ?

Découvrir le nouveau player
didier cheminot
60
1 727 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Un mal insidieux hante actuellement nos forêts et autres espaces boisés. Chalara fraxinea, tel est le nom de ce champignon apparu en Pologne au début des années 1990 et qui, depuis a colonisé, entre autres, la France où il a été détecté pour la première fois en Haute-Saône, à Saint-Loup-sur-Semouse en 2008. Sans qu'on en connaisse précisément le mode opératoire, ni la méthode de propagation, Chalara s'attaque au frêne, par la cime et en assèche les rameaux, avant de descendre jusqu'aux racines. L'arbre touché ne s'en relèvera jamais. Déficit foliaire dans le houppier, présence de rameaux flétris puis asséchés, de pétioles de la saison passée, ou encore de nécroses orangées sur les branches touchées quand ce ne sont pas des chancres grisâtres, sont autant de symptômes visibles de ce mal sournois, indétectable avant d'avoir laissé ces stigmates. Inexorablement, Chalara fraxinea poursuit sa course destructrice, dont la conséquence, à terme, pourrait bien se traduire par la disparition pure et simple du frêne en France, comme la graphiose raya de la carte l'orme dans les années 1970 à 80.

0 commentaire