Le mot utilisé par Jésus en Araméen pour dire "Dieu" c'est : ALLAH (preuve dans cette vidéo)

wxc264

par wxc264

31
1 752 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Mathieu (4.10)
"TU ADORERAS LE SEIGNEUR, TON DIEU, ET TU LE SERVIRAS LUI SEUL."
Jean (14.28)
"Le Père est plus grand que moi " ( dieu est plus grand que moi)(se traduit en arabe par ALLAH AKBAR) !!
(Jean 5.30)
Je ne peux rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge: et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
(Luc:1.15) Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l'Esprit Saint dès le sein de sa mère

11 commentaires

Réponse aux allégations athée : Si Dieu existe alors pourquoi le mal existe sur Terre?

www.dieu-existe.com/pourquoi-lemal.php
Par wxc264 l'année dernière
Si Dieu existe, pourquoi permet-il le mal ?

On entend assez souvent cette réflexion qui se rapporte au problème du bien et du mal.

Rappelons tout d’abord que le mal que nous avons pu commettre au cours de notre vie est expié après la mort par un processus de purification de l'âme qui est plus ou moins long selon le mal que nous avons fait dans notre précédente existence terrestre

De ces souffrances, il nous restera la conscience (la voix de la conscience), un sentiment qui, dans la vie suivante, nous incitera (avec plus ou moins de force) à renoncer au mal et par conséquent à nous tourner vers le bien.

En réalité, le mal n’a pas d’existence fondamentale. Il n’est pas l’opposé du bien. Car il ne saurait exister dans l’univers à la fois l’ordre et le désordre, le bien et le mal.

Le mal représente une condition provisoire, qui finalement conduira au bien. Il est une voie indirecte vers le bien.

Le mal résulte de la mauvaise utilisation du libre-arbitre, de la non-conformité aux préceptes divins de respect, d'amour, d'harmonie. C’est donc une activité qui n’est pas en harmonie avec les lois de la nature, qu’elles soient physiques ou spirituelles.

En conséquence, il engendre la souffrance, et cette dernière nous incite à rechercher une autre manière d’agir qui ne présente pas cet inconvénient (loi des causes et des effets appelée karma, paraboles des semailles et des récoltes du Christ)

C’est ainsi que le mal conduit au bien par la souffrance. Il est par conséquent du bien en devenir, car dans le royaume de Dieu, tout concourt au bien.
Nous avons donc la possibilité, d'incarnation en incarnation, de nous améliorer afin d'incarner notre propre divinité.
Le but de la transmigration de l’âme étant d’atteindre la maturité spirituelle afin d'incarner l'esprit de Sainteté (illumination) et de pouvoir aider Dieu dans sa création.
Par Dominique Decottignies l'année dernière
Si on remet Jésus dans son contexte historique on s'aperçoit que :
Les Israélites ont eux même durci la Loi (la plume menteuse des scribes et des rabins (cf Bible)) et je pense que Jésus (paix sur lui) est venu alléger la Loi ...
Jésus est venu aussi rendre justice:
En ce temps là la population subissait 1 double injuste : 1 èrement l’injustice romaine qui taxait la population jusqu’au dernier denier, puis l’injustice des prêtres religieux, scribes et pharisiens qui abusaient des croyants. Ces religieux étaient orgueilleux, le savoir leur étaient réservé, et ils méprisaient le reste de la population. Ils n’hésitaient pas à profiter de leur statut pour obtenir des biens de la population. Le pardon devait obligatoirement passée par leur consentement, mais en échange les fidèles devaient les payer en argent ou en nature.
Ces religieux n’hésitaient pas à changer les commandements de la Thora pour leur profit personnel (cf Bible).
Jésus fut donc envoyé pour enlever le pouvoir à ces Hypocrites religieux il est venu pour confirmer les commandements contenus dans la Thora et aussi pour annoncer la bonne nouvelle aux croyants, que Dieu est miséricordieux et que seul Dieu peut pardonner et non pas Jésus ni les religieux. Très vite ces hypocrites de religieux ont comploté contre Jésus car il devenait dangereux pour eux..
Voilà pourquoi ils ont voulu le faire crucifier ...
Par wxc264 l'année dernière
Si le Dieu de Jésus est amour pourquoi avoir inventé l’Enfer ??
Pourquoi sommes-nous encore sur cette Terre à souffrir ??
Pourquoi ne sommes-nous pas déjà au paradis ? Quelle est donc le sens de cette vie ?
((réponse de tout ça dans le Coran)).

Non Dieu est juste et Miséricordieux, et sa parole ne change pas, voilà une bonne parole.
Jésus, Moise et tous les prophètes sont venu avec le même message qui est d'adorer le Dieu Unique et ne rien lui associer.

Les érudits chrétiens ont longtemps attribué les principes de la foi chrétienne davantage aux enseignements de Paul qu’à ceux de Jésus.
Les écrits de Paul de Tarse (constituant à eux seuls plus de la moitié du Nouveau Testament!).

Le docteur Johannes Weiss écrit :
« Ainsi, la foi dans le Christ telle que soutenue par les premières églises et par Paul était une chose nouvelle en comparaison des enseignements de Jésus; c’était en fait un nouveau type de religion. »
Une nouvelle religion, en effet. Et de là la question : où est le « Christ » dans le « christianisme »?

Si le christianisme est la religion de Jésus-Christ, où sont les lois de l’Ancien Testament et le strict monothéisme du judaïsme orthodoxe de Jésus? Pourquoi le christianisme enseigne-t-il que Jésus est le fils de Dieu alors que Jésus s’est lui-même défini comme « le fils de l’homme » pas moins de quatre-vingt-huit fois, mais jamais comme le « fils de Dieu »? Pourquoi le christianisme approuve-t-il la confession aux prêtres et les prières faites aux saints, à Marie et à Jésus alors que celui-ci a enseigné à ses disciples :
« Priez donc ainsi: « Notre Père… »? (Matthieu 6:9)

Pour rappel : Jésus (psl) n'est venu que pour les brebis égarées de la maison d'Israël donc pour les remettre sur le droit chemin et il n'a jamais entendu parler du Christianisme.

Jésus ne connaît pas le mot "chrétien" puisque ce mot ne fut prononcé pour la première fois qu'à Antioche, 44 ans après le Christ ('aleyhi Salam). Ce terme fut employé à l'encontre des disciples de Jésus par les païens. C'est Assez drôle que ce soit des païens qui donnent le nom aux adorateurs du Christ, et que ces mêmes chrétiens soient heureux d'être dénommés ainsi.

"Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens" (Actes 11,26)

Les communautés se sont disputé l’héritage de Jésus après sa mort et si on revenait au Jésus de l’histoire, Jésus était un juif qui n’avait d’autre horizon qu’Israël; juif qui n’a jamais prétendu créer une autre religion; juif inscrit dans le judaïsme de son temps, mais dont le christianisme a fait son héros fondateur, quitte à le «déjudaïser», lui, sa famille et ses disciples.
Par wxc264 l'année dernière
Le Dieu de l'ancien testament est un Dieu sévère, vengeur tandis que le dieu de Jésus est Amour
Par Dominique Decottignies l'année dernière
Voir plus de commentaires