Recyclage des pneus : la filière concurrencée par la valorisation énergétique

Découvrir le nouveau player
actu-environnement
47
2 181 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Les techniques de recyclage des pneus usagés non réutilisables sont parfaitement fonctionnelles à l'instar du procédé de fabrication de roues de chariot développé par la société Roll Gom dans le Nord-Pas-de-Calais.

95 % de rendement

Après un broyage primaire des pneus effectué sur plate-forme de collecte, les « chips » sont soumises à de nouveaux traitements de broyage visant à séparer les matériaux de base : textiles, acier et gommes. Réduit en poudrette, le caoutchouc est recuit dans des moules aux formes de roues pleines, lesquelles serviront à nouveau sur des chariots de nettoyage haute pression par exemple. Au final, 95 % du pneu aura été recyclé.

Un approvisionnement difficile en France

Mais pour faire tourner son usine à plein régime, l'entreprise est contrainte de s'approvisionner pour partie en Europe de l'Est. La France est en effet le théâtre d'une concurrence avec la filière de valorisation énergétique en cimenterie.

Pourtant la nouvelle directive déchets, en vigueur depuis décembre, priorise le traitement des déchets. Si le réemploi constitue la solution à privilégier, le recyclage doit primer sur la valorisation énergétique, les techniques d'éliminations fermant la marche avec l'enfouissement.

Force est donc de constater que sur ce point, la France est loin de se conformer avec ses obligations européennes.

0 commentaire