Advertising Console

    Nord-Sud, William Bourdon, association "Sherpa"

    Repost
    595 vues
    Parmi les 100 entités les plus riches dans le monde, 70 sont des multinationales. Dans le cadre du jeudi de l'Ecologie du 28 avril 2011 sur les rapports Nord-Sud, William Bourdon, de l'association "Sherpa" fustige l'irresponsabilité juridique des multinationales et la financiarisation économique court-termiste, incompatible avec la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Il critique les fausses pistes préconisée par le tribunal international pour juger les entreprises et propose de subsituer aux Softs Laws (lois douces), des Hards Laws (lois dures) : de véritables mesures contraignantes. Pour finir, Sandra Cossart présente l'association "Sherpa" et enfonce le clou en demandant une responsabilisation financières des sociétés mères par rapport aux filiales ; une obligation de rendre compte (reporting) et demande l'accès à la justice des pays tiers qui n'ont pas accès aux juridictions européennes.