Deraa, en Syrie, est devenue la "cité de la peur"

Agence France-Presse
3,2K
234 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Un silence pesant règne sur Deraa, d'où l'armée syrienne s'est retirée après un ratissage de dix jours, et les quelques habitants, sortis pour la première fois de chez eux, étaient pour la plupart muets de peur. Les douilles, les débris de verre, les traces de chenilles sur le bitume, des pneus brûlés et des murs noircis montrent l'intensité des opérations militaires dans cette agglomération du sud du pays, symbole de la fronde contre le régime de Bachar. Durée: 02:01

0 commentaire